Semerap-home

Actualités

ENVIRONNEMENT : LA SEMERAP PASSE AU TOUT ELECTRIQUE

Assumant ses engagements d’entreprise responsable, sociale et éthique, la SEMERAP va renouveler d’ici 2024 l’ensemble de son parc de 150 véhicules thermiques par des technologies électrique ou hybride rechargeable.

Les 4 premiers véhicules seront livrés en février 2019.

La SEMERAP s’engage ainsi fortement dans la préservation de l’environnement. Ce plan quinquennal ambitieux permettra de réduire jusqu’à 350T par an les rejets de CO2 liés au 2 500 000km annuels réalisés par les véhicules de l’entreprise.

Cela permettra également d’améliorer l’efficacité économique de l’entreprise en réduisant l’impact du coût des carburants, et donc de proposer un prix de l’eau mieux maitrisé qui ne sera plus lié aux variations du prix du pétrole.

En matière sociale, l’entreprise donnera enfin la possibilité à chacun de ses salariés qui disposera d’un véhicule électrique pour ses activités professionnelles, d’en bénéficier également pour réaliser ses trajets domicile-travail. 
Sur un territoire rural, où les transports en commun sont rares, cela permettra de réduire très significativement, pour les salariés concernés, le coût pour se rendre au travail. 
Cela renforcera l’impact environnemental de la mesure en limitant également les rejets de CO2 sur les 500 000km des trajets domicile-travail réalisés annuellement par les salariés de l’entreprise.

LE JOURNAL DE L'EAU 2018 est paru

Le JOURNAL DE L'EAU, magazine annuel d'information de la SEMERAP a été distribué dans vos boites aux lettres courant décembre 2018.

LE JOURNAL DE L'EAU 2018 LE JOURNAL DE L'EAU 2018

Vous pouvez le consulter en ligne et le télécharger dès à présent dans la rubrique du site "L'EAU ET MOI" OU EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS :

COMPLÉMENT D'INFORMATION SUITE A L'ARTICLE FIGURANT EN PAGE 5 DU JOURNAL DE L'EAU 2018

Le Goulet de Volvic (lieu de captage de l'eau du robinet) est différent de Clairvic (lieu de captage de l'eau de Volvic embouteillée).

Bien que voisine immédiate de l’Espace d’Information et enclavée sur le territoire de l’entreprise, la source du Goulet de Volvic, exploitée depuis 1932, n’est pas la propriété de la Société des Eaux de Volvic. Le produit de son débit est géré par le Syndicat Mixte des Utilisateurs d’Eau de la Région Riomoise (SMUERR) et permet d’alimenter quatre collectivités adhérentes au SMUERR : Châtel-Guyon ; SIVOM de Riom ; Plaine de Riom ; Volvic.

L’eau issue du captage du Goulet et distribuée au robinet est traitée (désinfection) pour permettre en toute sécurité son transport dans les réseaux de canalisation. Provenant de la même ressource (Impluvium de Volvic), sa composition minérale et ses propriétés sont toutefois similaires à celle de l’eau embouteillée. 

L'article publié dans le Journal de l'eau 2018 en page 5, bien qu'incomplet dans sa formulation, n'a en aucun cas pour objet de tromper le consommateur sur les différences existantes entre l’eau potable et l’eau minérale embouteillée.