Semerap-home

Actualités

ALERTE Restriction d'eau sur le département du Puy-De-Dôme

Pour votre information, vous trouverez ci-joint, l’arrêté préfectoral relatif aux restrictions d’eau jusqu’au 30 septembre 2019.

De façon générale, sur l’ensemble du département il est interdit (niveau alerte pour les usages):

- d’arroser les aires de jeux, terrains de sport et golfs entre 10h à 18h

- arrosage des jeunes plants ligneux et des massifs de fleurs entre 10h à 18h

- arrosage des autres espaces verts et jardins

- remplissage des piscines

- lavage des véhicules hors installations équipées de recyclage

- arrosage des voies publiques

- manoeuvre des bouches/bornes incendie sauf exercices de sécurité indispensables

- fontaines et jets d’eau sans recyclage

- nettoyage de bâtiments, hangars et locaux de stockage (hors raisons sanitaires)

 

Par ailleurs sur les communes situées sur les secteurs de la Sioule et de l’Alagnon (communes des Combrailles + commune de Ceyssat), il est également interdit (niveau alerte pour les prélèvements) :

- le remplissage des plans d’eau, étangs ou citernes

- de 10h à 18h tous les prélèvements dans le milieu naturel sauf pour l’alimentation en eau potable, le maraîchage, l'abreuvement du bétail, l’alimentation des piscicultures

 

Enfin, sur les communes situé sur le secteur du Cher Amont (Ars-les-favets, Bussières, Crouzille, Montaigut, Saint-Hilaire pour ce qui concerne la SEMERAP), niveau crise, tout autre usage que l’alimentation en eau potable de la population (+ santé, salubrité et sécurité publique) est interdit et l’ensemble des prélèvements (hors ceux exigés pour la santé, la salubrité publique et la sécurité civile) sont interdits.

 

Cover20190723-21036-1ry64bk ARRÊTÉ PRÉFECTORAL RELATIF AUX RESTRICTIONS EN COURS

ENVIRONNEMENT : LA SEMERAP PASSE AU TOUT ELECTRIQUE

Assumant ses engagements d’entreprise responsable, sociale et éthique, la SEMERAP va renouveler d’ici 2024 l’ensemble de son parc de 150 véhicules thermiques par des technologies électrique ou hybride rechargeable.

Les 4 premiers véhicules seront livrés en février 2019.

La SEMERAP s’engage ainsi fortement dans la préservation de l’environnement. Ce plan quinquennal ambitieux permettra de réduire jusqu’à 350T par an les rejets de CO2 liés au 2 500 000km annuels réalisés par les véhicules de l’entreprise.

Cela permettra également d’améliorer l’efficacité économique de l’entreprise en réduisant l’impact du coût des carburants, et donc de proposer un prix de l’eau mieux maitrisé qui ne sera plus lié aux variations du prix du pétrole.

En matière sociale, l’entreprise donnera enfin la possibilité à chacun de ses salariés qui disposera d’un véhicule électrique pour ses activités professionnelles, d’en bénéficier également pour réaliser ses trajets domicile-travail. 
Sur un territoire rural, où les transports en commun sont rares, cela permettra de réduire très significativement, pour les salariés concernés, le coût pour se rendre au travail. 
Cela renforcera l’impact environnemental de la mesure en limitant également les rejets de CO2 sur les 500 000km des trajets domicile-travail réalisés annuellement par les salariés de l’entreprise.

Capture1 Capture2 Capture3 Capture4