Img_0113

Actualités

NOUVELLE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE A LA SEMERAP

Dans le cadre d'un partenariat avec l'association STÉNOPÉ, la SEMERAP vous propose de découvrir les œuvres de photographes régionaux dans son hall d'accueil.

La nouvelle exposition de Mélanie RANVAL "Ophélie aux Nymphéas" est à découvrir jusqu'au 13 mars 2020 .

Photographie Mélanie RANVAL Photographie Mélanie RANVAL
Invitation au Vernissage Invitation au Vernissage

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE MELANIE RANVAL A LA SEMERAP

Dans le cadre du partenariat avec l'association STÉNOPÉ de Clermont-Ferrand, la SEMERAP propose sa seconde exposition photographique jusqu’au 13 mars 2020 dans le hall de son siège social de Riom.

Vous pouvez découvrir l'exposition de Mélanie RANVAL "Ophélie aux Nymphéas".

L’artiste :

Mélanie RAVAL Photographe Auteure est née en 1976, elle vit et travaille à Volvic.

En octobre 2018, cette photographe a été sélectionnée par un jury de professionnels de la photographie lors d’une lecture de portfolio organisée lors du Festival international NICEPHORE+ par l’association STENOPE.

«J’ai commencé la photo et le labo argentique en autodidacte en 1999. Après une année riche en découvertes aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand (2003-04), j’ai continué mes recherches en solitaire. Loin d’une tendance conceptualiste, je prends le parti de l’esthétisme et de la spontanéité en privilégiant l’instant et la prise de vue.

Je ne veux pas témoigner de la réalité qui m’angoisse dans ce qu’elle a d’absurde et de brutal ! Préférant me retrancher dans mes rêveries, je m'applique à brouiller l’image, à rendre sa lecture énigmatique, invitant le spectateur à laisser libre-court à son imaginaire et y trouver sa propre interprétation. » déclare Mélanie Ranval.

L'exposition «Ophélie aux Nymphéas» :

« Après avoir illustré mon rapport au corps dans Tombée des Nues et Sous toutes ces formes, l’image de moi-même dans Reflets des Moi, L’histoire familiale avec Il arrive avec sa mallette de couteaux et l’histoire collective dans Les fantômes du Musée, avec Ophélie aux Nymphéas, je m’attaque à mon musée imaginaire…

C’est une rêverie au bord de l’eau, un hommage à la peinture et particulièrement à l’impressionnisme.

Entre inquiétude et apaisement…l’image apparaît comme échappée d’un songe, en quête de poésie… »

Cette exposition a réuni de nombreuses personnalités locales lors du vernissage qui s’est déroulé le Mardi 20 janvier dernier.

Le Président de la SEMERAP, Maurice Deschamps, a réaffirmé sa volonté ainsi que celle des élus et des dirigeants de la Société Publique Locale d’ouvrir chaque trimestre son hall d’accueil à des artistes photographes locaux.

L’exposition de Mélanie RANVAL sera visible jusqu’au 13 mars 2020 aux heures d’ouverture au public des guichets de la SEMERAP.

Dscf8239 Dscf8231 Dscf8234 Dscf8235 Dscf8237 82914831_2692343044182074_4589576437320646656_n

ENVIRONNEMENT : LA SEMERAP PASSE AU TOUT ELECTRIQUE

Assumant ses engagements d’entreprise responsable, sociale et éthique, la SEMERAP va renouveler d’ici 2024 l’ensemble de son parc de 150 véhicules thermiques par des technologies électrique ou hybride rechargeable.

Les 4 premiers véhicules seront livrés en février 2019.

La SEMERAP s’engage ainsi fortement dans la préservation de l’environnement. Ce plan quinquennal ambitieux permettra de réduire jusqu’à 350T par an les rejets de CO2 liés au 2 500 000km annuels réalisés par les véhicules de l’entreprise.

Cela permettra également d’améliorer l’efficacité économique de l’entreprise en réduisant l’impact du coût des carburants, et donc de proposer un prix de l’eau mieux maitrisé qui ne sera plus lié aux variations du prix du pétrole.

En matière sociale, l’entreprise donnera enfin la possibilité à chacun de ses salariés qui disposera d’un véhicule électrique pour ses activités professionnelles, d’en bénéficier également pour réaliser ses trajets domicile-travail. 
Sur un territoire rural, où les transports en commun sont rares, cela permettra de réduire très significativement, pour les salariés concernés, le coût pour se rendre au travail. 
Cela renforcera l’impact environnemental de la mesure en limitant également les rejets de CO2 sur les 500 000km des trajets domicile-travail réalisés annuellement par les salariés de l’entreprise.

Capture1 Capture2 Capture3 Capture4